Numérique et enjeux de société par Gilles Babinet

August 16th, 2013

Impressions de vacances (2) les systèmes d’armes

Article

american-submarine-captain-peering-through-ship-s-periscope-searching-for-japanese-shippingCe qui est sympathique durant les vacances, c’est qu’on rencontre des gens qu’on ne voit pas autrement, le reste de l’année. Par exemple, ça ne m’arrive pas souvent de m’assoir lors d’un diner avec un général quatre ou cinq étoiles, ou d’autres personnes versées dans la chose militaire. Ca n’est pas un sujet qui me passionne en général, tant je garde une aversion pour les armes, mais à l’égard de la technologie numérique, il semble que la situation militaire de notre pays ne soit pas particulièrement brillante.

Jean (appelons le ainsi) est un ancien pilote de chasseur (Mirage 2000) atteint par la limite d’âge. Il s’intéresse beaucoup l’évolution de l’armée française et a collaboraré à la rédaction du livre blanc qui avait été remis au PR il y a deux ans. Son constat est sans appel “le Rafale est une relique de la stratégie militaire des années soixante-dix : son fait de guerre principal est d’être allé démolir des colonnes de pick-ups en Lybie et au Mali, ce que ferait très bien un avion d’un niveau technologique des années cinquante”.

La réussite commerciale de cet avion, qui donne le sentiment qu’il faut que l’on mendie pour qu’il s’exporte semble avaliser ce point de vue. Mohamed VI au Maroc ou encore de Lula, au Brésil ont promis de façon inconsidéré à Nicolas Sarkozy de l’acheter. Leurs armés ont eu beaucoup de difficultés à se débarrasser de ce sparadrap encombrant.

Ce n’est pas que l’avion soit mauvais en soit -il serait excellent en termes aéronautiques- mais l’avion n’est plus le propos. Ca n’est que l’un des composants du Système d’Arme, et les états majors de ces pays du Maroc et du Brésil savent bien que jamais ils n’auront le Système d’Arme qui permet d’exploiter convenablement l’avion, lorsque ce n’est pas tout simplement le modèle de défénse obsolète qui les a fait reculer.

En discutant avec d’autres personnes qualifiées (je ne peux nommer ni les uns ni les autres), j’entends que la dissuasion nucléaire, initialement pensée pour contrer l’URSS, se raccroche désormais à l’idée que l’Iran où le Pakistan pourraient un jour nous menacer… et qu’on ne la remet pas en cause pour des raisons de prestige national, bien qu’elle soit désormais totalement inutile, ce qui se passe de commentaires. De même pour les chars Leclerc, qui ont également été pensés pour la guerre froide.

J’ai aussi eu l’occasion de discuter avec quelqu’un qui, s’il ne travaille pas dans le renseignement, en est assez proche. On apprend que la France a “quelques centaines de hackers [ou d’informaticiens spécialisés dans les mesures numériques], tandis que nos voisins du Royaume-Uni en en près de 7000…”. J’apprends au cours de la conversation que lors d’une attaque en Syrie, l’armée israélienne a fait l’économie de nombreuses pertes en paralysant le système radar de son adversaire avant même d’aller effectuer un bombardement ; une offensive numérique  que la France serait incapable de mener à l’heure actuelle ou même dans un futur proche.

Pour mes interlocuteurs, un système d’arme français réformée devrait massivement s’intéresser au numérique (défense et attaque par les réseaux) tandis que l’armée de l’air devrait être massivement orientée vers les drones, ce qui est loin d’être le cas. Nous le savons, nous avons plus de dix ans de retard dans ce segment.
Le problème est l’incapacité à repenser la doctrine militaire dans l’esprit de la modernité. L’Etat est là clairement face à ses limites : son organisation colbertiste ne lui permet en aucun cas de parvenir seul à décrire le monde qui vient et lorsqu’il se prête à l’exercice, ça n’est que peu pertinent comme le montre les récentes analyses du CAS sans être plus cruel encore.

Recent Articles

 
January 5th, 2018 L’intelligence artificielle – en marche vers la conscience? L’un des débats que l’on retrouve avec le plus de constance aussi bien dans la presse populaire que dans les publications scientifiques...
 
October 31st, 2017 Le 16 novembre 2017, conférence au Smart City Expo à Barcelone ...
 
October 31st, 2017 Le 7 novembre 2017, table ronde sur la transparence et la bonne gouverna... ...
 
April 10th, 2017 Le 16 Mai 2017, intervention au Carrefour Digital & Entreprise au P... http://www.cercledelexcellencerh.com/fr/mpg5-830890–Le-Carrefour-Digital—Entreprise.html...

Copyright © 2013-2016 laitao SARL.

This is the work of dooInteractive.

Accéder au site de CAPTAIN DASH

Follow me on Twitter

@babgi