Numérique et enjeux de société par Gilles Babinet

January 7th, 2014

L’Ère Numérique, un nouvel âge de l’humanité

Article

Couverture Livre

Notre monde court-il à la catastrophe ? L’innovation est-elle en panne au point que nous ne puissions trouver les solutions pour nous extraire d’une crise telle que la France et le monde occidental n’en ont pas connu depuis la Seconde Guerre mondiale ?

L’Histoire nous enseigne pourtant que les périodes de crise ont souvent précédé les périodes de forte croissance économique et de progrès social. Pour autant, l’avènement d’une nouvelle économie de la connaissance va bouleverser plus profondément et durablement la société que ne l’a fait la révolution industrielle et nous n’y sommes que faiblement préparés.

Ce livre veut donc montrer que nous sommes, bien qu’au paroxysme de la crise, à l’aube d’une révolution de l’innovation sans précédent, d’un changement de paradigme majeur pour l’humanité. Gilles Babinet identifie cinq domaines dont l’évolution en cours, intrinsèquement liée au numérique, va changer notre vie : connaissance, éducation, santé, production et État. Il explique en quoi, la distribution de la connaissance est en train de connaitre une accélération sans équivalent dans l’histoire, dont les conséquences ne sont ni perçues ni comprises, avec des implications notables dans l’éducation, qui pourrait devenir massivement décentralisée. De même, dans le domaine de la santé, les processus que nous connaissons -visite chez le médecin, utilisation massive de médicaments…- sont sur le point de connaitre des bouleversements importants. Mais cela ne s’arrêtera pas là. Dans le domaine de la production de richesses -l’industrie, les services, les évolutions pourraient être si radicales qu’il pourrait être nécessaire de repenser rien moins que le système économique dominant. Dans les années à venir, deux forces pourraient bien s’opposer : une concentration de plus en plus accrue des capitaux et des outils de production face à une alternative crowdsourcée et open-source.  Une hypothèse que nous soumet enfin Gilles Babinet, c’est que contrairement à une perception largement répandue, nos sociétés humaines vont évoluer tellement radicalement qu’elle vont avoir besoin de plus de régulation -et non de moins- et en conséquence de plus d’Etat. C’est une vision surprenante (surtout venant d’un entrepreneur français), mais les arguments qui soutiennent son point de vue sont solides, et finalement crédibles.

Il ne s’agit aucunement ici de faire de la prospective à la petite semaine, ou plus grave encore, de faire l’apologie du progrès et de la modernité sans réserve. L’auteur évoque avec force l’importance qu’il y a à penser ce progrès, à être capable d’en percevoir les enjeux, et à partir de cette compréhension, d’en forger un projet de société ; plus encore d’appeler à ce que l’humanité décide de ce qu’elle souhaite faire de son futur.

Le nouvel essai de Gilles Babinet paraîtra le 23 janvier 2014 et sera disponible dans toutes les bonnes libraires en format papier,

il peut être précommandé en version électronique 

sur Istore/Apple

sur Kindle/Amazon

Recent Articles

 
April 10th, 2017 Le 16 Mai 2017, intervention au Carrefour Digital & Entreprise au P... http://www.cercledelexcellencerh.com/fr/mpg5-830890–Le-Carrefour-Digital—Entreprise.html...
 
April 10th, 2017 Le 20 Avril 2017, conférence universitaire au Pôle Léonard de Vinci ... http://www.devinci.fr/evenements/transformation-digitale-lavenement-des-plateformes-par-gilles-babinet/...
 
April 10th, 2017 Le 10 Avril 2017, table ronde sur l’Europe et le numérique à Sci... https://www.facebook.com/events/1851413241747658/ Table Ronde autour de laquelle m’accompagneront : Chahab Nastar, Chief Innovation Of...
 
April 7th, 2017 Révolution digitale : facteur de globalisation ou de fermeture ? Initialement publié dans Les Echos  En seulement quelques semaines, Donald Trump nous a habitué aux comportements les plus imprévisibles...

Copyright © 2013-2016 laitao SARL.

This is the work of dooInteractive.

Accéder au site de CAPTAIN DASH

Follow me on Twitter

@babgi