Numérique et enjeux de société par Gilles Babinet

August 31st, 2014

Normaliser le numérique et réaliser la société de la connaissance

Article

slide3

 

Post initialement publié sur le blog de Neelie Kroes, le 21 juillet 2014.

L’étude de l’histoire nous donne de précieuses informations sur ce qui a fait la richesse et la ruine des nations. Beaucoup de ces informations sont transposables dans notre monde contemporain et deux d’entre elles me semblent particulièrement riches d’enseignement. L’un d’entre eux est que la gouvernance est déterminante dans le succès des nations, qu’il s’agit de la Venise des Doges ou de la France de Louis XIV, des facteurs clairement identifiés ont été déterminants à l’émergence de nouvelles dynamiques. Souvent, cela s’est accompagné d’une volonté d’utiliser de nouvelles techniques et d’une normalisation de ces techniques à l’échelle d’un territoire ou d’un système : le système bancaire et la comptabilité à écriture double pour Venise, de nouvelles techniques militaires pour Louis XIV.

Plus récemment, les Etats-Unis, qui trustent pour l’instant le développement de l’économie numérique n’ont pas fait exception : c’est aussi largement en normalisant à outrance l’internet (le TCP-IP, les systèmes de paiement, etc.) que l’internet a pu émerger et devenir une force essentielle au redéveloppement de ce pays.

L’Europe pourrait très bien bénéficier d’une telle conjecture. Avec une volonté de plus en plus affirmée des Etats, et de la Commission de mettre en place des stratégies de normalisation au niveau Européen, elle pourrait effectivement bénéficier d’un appel d’air innovant, beaucoup plus efficace que nombres de programmes de relances nationaux, basés sur des stratégies classiques d’investissements en infrastructures par exemple.

Le cas du système de paiement européen unifié Sepa qui concerne désormais plus de 500 millions de personnes, des dizaines de milliers d’entreprises et 4.600 opérateurs en est un brillant exemple.  Plus de 2 milliards de paiements seront effectués chaque mois dans la zone euro dans les nouveaux formats normalisés. Les gains d’opportunités qui vont en découler seront considérables et nous toucherons tous, du simple citoyen à la très grande entreprise.

D’ici cinq ans, je rêve par exemple d’une europe qui aurait largement normalisé les API (Application Protocole Interface) dans les systèmes de paiement, de santé, d’opendata des administration, de cartographie, de sécurisation de réseau, d’utilisation des drones, etc. Et également d’une Europe qui aurait standardisé le cloud, les réseaux d’énergie de type Grid, le spectre de fréquence européen, le fonctionnement des véhicules autonomes…

Evidemment, il s’agit en apparence d’enjeux très techniques et peu à même d’enthousiasmer le citoyen européen. Ne nous y méprenons pourtant pas : chacune de ces dispositions offre un champ de perspectives économiques qui se chiffrent en milliards d’euros, en dizaines de milliers d’emplois, sans même parler de la dynamique nouvelle que cela crée en terme de fonctionnement de la vie de la cité, du rapport entre citoyen et institutions.

C’est là que vient le second enjeu : ces opportunités ne pourront être justement saisies que si nous parvenons à disposer en Europe d’un niveau de formation inégalé ; aussi bien à l’école primaire qu’à l’université. C’est une chance pour notre Europe qui est une zone du monde qui excelle dans la qualité de son éducation et qui pourrait également normaliser de nouvelles pratiques éducatives, plus propres à nous permettre de rentrer dans la société de la connaissance qu’à continue à entasser des savoirs pas nécessairement les plus nécessaires au monde qui vient. Le fait de pouvoir plus facilement encore qu’aujourd’hui, aller étudier dans d’autres universités européennes, échanger des connaissances, développer des compétences à une échelle européenne est donc un impératif et un souhait que nous pourrions réaliser dans une échelle de temps raisonnable. C’est aussi un impératif qu’exige l’émergence d’une société de la connaissance. 

G.B.

Recent Articles

 
January 5th, 2018 L’intelligence artificielle – en marche vers la conscience? L’un des débats que l’on retrouve avec le plus de constance aussi bien dans la presse populaire que dans les publications scientifiques...
 
October 31st, 2017 Le 16 novembre 2017, conférence au Smart City Expo à Barcelone ...
 
October 31st, 2017 Le 7 novembre 2017, table ronde sur la transparence et la bonne gouverna... ...
 
April 10th, 2017 Le 16 Mai 2017, intervention au Carrefour Digital & Entreprise au P... http://www.cercledelexcellencerh.com/fr/mpg5-830890–Le-Carrefour-Digital—Entreprise.html...

Copyright © 2013-2016 laitao SARL.

This is the work of dooInteractive.

Accéder au site de CAPTAIN DASH

Follow me on Twitter

@babgi