Numérique et enjeux de société par Gilles Babinet

April 17th, 2020

Sandworm – Andy Greenberg

C'est Passionnant

Pourquoi vouloir lire un ouvrage de fiction si la réalité s’avère plus encore stupéfiante, voire vertigineuse ? C’est un sentiment qu’ont partagé ceux qui, comme moi, ont lu l’ouvrage récemment publié « Sandworm » (*) : celui d’être déstabilisé par l’ampleur qu’a prise la cyberguerre dans les conflits entre Etats, par la fragilité évidente que représentent les systèmes économiques les plus essentiels au fonctionnement d’un pays ; centrales énergétiques, réseaux de distribution, système postal, supply-chain alimentaire, système ferroviaire…

Ceux qui continuent à penser que les virus et autres attaques des systèmes d’information sont le fait de post-adolescents en mal de frissons ou de reconnaissance seraient particulièrement bien avisés de réviser leurs jugements. Car non seulement cet ouvrage est remarquablement éclairant sur le rôle prédominant des nations dans les cyberguerres et cyberagressions, mais au-delà, il nous montre brutalement que c’est déjà là, ici, maintenant, parmi nous. L’auteur convoque avec beaucoup de conviction l’hypothèse que nos systèmes d’information les plus critiques, les plus essentiels au fonctionnement de notre économie, de notre société puissent être déjà infestés par des logiciels dormants, qui n’attendent que d’être activés par des cellules cybermilitaires qui le feront lorsque le contexte politique le justifiera.

« Sandworm : A New Era of Cyberwar and the Hunt for the Kremlin's Most Dangerous Hackers », par Andy Greenberg

« Sandworm : A New Era of Cyberwar and the Hunt for the Kremlin’s Most Dangerous Hackers », par Andy GreenbergDR

Ce qui est particulier dans cet ouvrage est qu’il met minutieusement en évidence la fragilité de ces systèmes, leur presque impossibilité à se protéger ; à tel point que l’une des principales recommandations – le directeur de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information française m’a confirmé être sur une ligne proche – consiste, pour les systèmes industriels, à retourner à des dispositifs électromécaniques dignes des années 1970. Et concernant les flux logistiques, à revenir aux bons vieux carnets à souches avec feuilles carbone (ceux de ma génération comprendront).

Déstabilisation ciblé, enlisement contrôlé 

Les cyberarmes sont aujourd’hui massivement répandues et quelques Etats les ont mises au coeur de leur doctrine stratégique. La Russie est de fait la grande accusée de Sandworm : elle utiliserait le numérique là où une déstabilisation ciblée et un enlisement contrôlé lui apparaîtraient plus efficaces qu’une agression ouverte, là où il convient de préserver un statut de conflit larvé pour éviter une stabilisation qui lui serait défavorable, comme c’est le cas en Ukraine, un pays que la Russie a commencé à agresser lorsqu’il a été question qu’il se rapproche de l’Europe et de l’Otan.

Les mises en garde d’Andy Greenberg ne s’arrêtent pas là, et vraies ou exagérées, elles sont alarmantes : ainsi, pour lui, seuls les Etats-Unis et la Russie auraient réalisé les investissements nécessaires pour se protéger un tant soit peu de ces menaces. L’Afrique serait en outre un terrain de jeu de prédilection de ces cyberagresseurs. On regrette d’ailleurs qu’il n’évoque à aucun moment le lien qu’il peut désormais y avoir entre désinformation et système d’armes. Ainsi, différents chercheurs ont mis en exergue le fait qu’au Sahel des contenus avaient été mis en avant sur les médias sociaux afin de dresser les communautés les unes contre les autres.

Tout cela renforce évidemment l’idée que nous traverserions un « instant dystopique » depuis quelques années et devrait nous pousser à élargir notre cyberdoctrine à l’aune de ces menaces sur nos systèmes économiques en intégrant les enjeux de déstabilisation par les fausses nouvelles dans les médias sociaux.

Recent Articles

 
March 14th, 2019 A systemic revolution for work and companies – HDR Barcelon – 2018 Gilles BABINET: A systemic revolution for work and companies I will talk about new forms of management in the 21st century. It is interestin...
 
March 14th, 2019 “Il faut agir pour réguler les Gafa, sinon ça finira mal pour le... Le nouvel Obs – Février 2019  Les Etats nations, ceux qui régulent nos vies depuis le 17ème siècle, sont-ils solubles dans la...
 
January 5th, 2018 L’intelligence artificielle – en marche vers la conscience? L’un des débats que l’on retrouve avec le plus de constance aussi bien dans la presse populaire que dans les publications scientifiques...
 
October 31st, 2017 Le 16 novembre 2017, conférence au Smart City Expo à Barcelone ...

Copyright © 2013-2019 laitao SARL.

This is the work of dooInteractive.

Accéder au site de CAPTAIN DASH

Follow me on Twitter

@babgi